Les 5 Blessures Qui Empêchent D’être Soi-Même

Les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même

Aujourd'hui j'aimerais vous parler du Livre de Lise Bourbeau "Les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même".

Ce livre m’a donné des informations qui ont été importantes dans mon travail de développement personnel aussi je vous livre ce que j’en ai retenu pour que peut être vous y trouviez des éclaircissements ou vous amener sur d’autres pistes de travail.

Quand on lit le livre pour la première fois on peut être facilement interloqué par toutes ces indications qui nous parlent forcément. On se retrouve aisément dans plusieurs blessures , ouille !

Cependant je vous invite à le relire peut être une seconde fois et surtout à prendre du recul pour faire votre propre analyse. 

Lise Bourbeau est thérapeute et conférencière. Elle est fondatrice de la plus grande école de développement personnel au Québec, Écoute ton corps, dont les ateliers sont dispensés dans plus de vingt-deux pays.

  • Lise déclare que tous  problèmes d’ordre physique, émotionnel ou mental  proviendraient de ces 5 blessures qui empêchent d’être soi-même :
    le Rejet, l’Abandon, l’Humiliation, la Trahison, l’Injustice. Qui viendraient de notre plus tendre enfance.

     

Les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même

Inutile en tant que parents de se culpabiliser !! Nous y avons tous droits

En effet chaque personne ne réagirait pas de la même manière face à une situation en fonction du masque qu’elle a. Par exemple, vis à vis d’un mari qui travaille de longues heures supplémentaires, une épouse peut se sentir  rejetée en croyant qu’elle n’est pas assez importante, une autre abandonnée, une autre trahie et ne lui fait pas confiance  car elle doute qu’il travaille véritablement, une autre encore trouvera que c’est injuste….L’épouse qui n’est pas affectée se sentira bien malgré cette situation. Et c’est ainsi pour chaque événement  de la vie quotidienne.

A chaque Blessure son masque

D’après Lise,  pour éviter de souffrir nous nous créons des masques nous empêchant  de voir la blessure originelle.
A chaque blessure , son masque, que nous prenons à chaque fois que cette dernière est activée et que nous portons soit pendant quelques minutes soit quasiment en permanence.
 Il est aussi possible d’avoir plusieurs masques. Toutes les blessures ont chacune leurs comportements et attitudes intérieures propres. Elle précise « qu’il est presque impossible de se reconnaître dans tous les comportements mentionnés »…. Ouf sauvés!
  • Enfant , nous les aurions mis pour nous adapter à notre environnement , cependant au fur et à mesure ils nous freineraient dans notre potentiel créateur, en somme être nous même ne serait pas chose aisée. Ils seraient surtout source de frustation et altèreraient nos relations aux autres.
  • « Lorsque nous portons ces masques, nous ne sommes plus nous-mêmes : nous adoptons plutôt le comportement relié au masque porté», nous dit Lise Bourbeau. Ils  agiraient comme un pansement mais ne permettraient pas de guérir de cette blessure. Pour exemple « une personne souffrant d’abandon décide de porter son masque de dépendant croyant éviter ainsi de souffrir d’abandon ».
  • De plus , nous serions confrontés aux mêmes situations tant que nous n’aurions pas guéries nos blessures .
    « Plus la blessure de rejet (ou autre) est forte chez une personne, plus elle s’attire des circonstances pour être rejetée ou rejeter quelqu’un d’autre ».
  • Elle précise » ce n’est pas ce que l’on vit qui fait souffrir, mais bien la réaction à ce que l’on vit, à cause de blessures non guéries. » Notre ego jouerait un rôle très important ( toujours présent celui-là ! ) puisqu’il mettrait tout en oeuvre pour  que nous ne regardions pas plus en détails cette blessure et ainsi nous éviterait de souffrir.

Cette dernière  serait donc d’ordre comportemental mais pas seulement, elle serait reconnaissable physiquement (la plus importante) oui oui!  je vous vois de là , vous allez vous regarder sous toutes les coutures …..Voilà pourquoi j’ai choisi le parti pris de ne mettre que très très très  peu d’indications sur les blessures .

Aussi je vous conseille vivement si cela vous intéresse , de vous procurer le livre qui fourmille d’indications  et d’exemples et surtout les pistes à travailler pour accepter et guérir de vos blessures.

1. Le Rejet

Les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même

Caractère:

  • Détaché du matériel. Perfectionniste. Intellectuel.
  • Passe par des phrases de grand amour à des phrases de haine profonde. Ne croit pas à son droit d’exister. Difficultés sexuelles. Se croit nul, sans valeur.
  • Recherche la solitude. Effacé. Capacité de se rendre invisible. Trouve différents moyens pour fuir…….

Sa peur:

  • la panique…. souvent il s’éclipse avant de paniquer

Le rejet a été vécu avec le parent du même sexe.

2. L' Abandon

Les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même

Caractère:

  • Joue souvent la Victime. Fusionnel. Besoin de présence. Attention, support et surtout de soutien.
  • Difficulté à faire ou à décider quelque chose tout seul. Demande conseils et ne les suit pas nécessairement.
  • Voix d’enfant. Difficulté à se faire dire non (à accepter un refus). Tristesse. Pleure facilement. Attire la pitié. Un jour joyeux, un jour triste. S’accroche physiquement aux autres.

Sa peur:

  • La solitude

L’abandon a été vécu avec le parent du sexe opposé.

3. L' Humiliation

Les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même

Caractère:

  • Fréquemment honte de lui-même et des autres ou peur de faire honte. N’aime pas aller vite
  • Connaît ses besoins mais ne les écoute pas. En prend beaucoup sur son dos. Contrôlant pour éviter la honte. Se croit malpropre, cochon ou moindre que les autres.
  • Fusionnel. Peut se rendre indispensable. S’arrange pour ne pas être libre car «être libre» signifie « illimité». S’il est sans limite, il a peur de déborder. Joue à la mère. Hypersensible. Se punit en croyant punir l’autre. Veut être digne. Vit du dégoût. Compense et se récompense par la nourriture……..

Sa peur:

  • La liberté

L’humiliation a été généralement vécue avec la mère mais peut l’être avec le père si ce dernier était en charge des besoins physiques (apprendre à être propre….)

4. La Trahison

Les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même

Caractère:

  • Se croit responsable et fort. Cherche à être spécial et important. Ne tient pas ses engagements et ses promesses ou se force pour les tenir.
  • Ment facilement. Manipulateur. Séducteur. A beaucoup d’attentes. D’humeur inégales. Convaincu d’avoir raison et essaie de convaincre l’autre. Intolérant.
  • Comprend et agit rapidement. Performant pour être remarqué. Comédien. Se confie difficilement. Ne montre pas sa vulnérabilité. Sceptique. Peur du désengagement.

Sa peur:

  • La séparation

La trahison a été  avec le parent du sexe opposé .

5. L' Injustice

Les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même

Caractère:

  • Perfectionniste. Envieux. Se coupe de son ressenti. Se croise souvent les bras. Performant pour être parfait. Trop optimiste. Vivant, dynamique. Se justifie beaucoup.
  • Difficulté à demander de l’aide. Peut rire pour rien pour cacher sa sensibilité. Ton de la voix sec et raide. N’admet pas qu’il vit des problèmes. Doute de ses choix. Se compare à mieux et à pire.
  • Difficulté à recevoir en général. Trouve injuste d’en recevoir moins ou encore plus injuste d’en recevoir plus que les autres. Difficulté à se faire plaisir sans se sentir coupable. Ne respecte pas ses limites, s’en demande beaucoup. Se contrôle. Aime l’ordre. Rarement malade, dur pour son corps. Colérique. Froid et difficulté à montrer son affection. Aime avoir une apparence sexy.

Sa peur:

  • La froideur

L’injustice a été vécue avec le parent du même sexe.

Pour aller plus loin : une interview de Lise Bourbeau réalisée par Laurent Espinosa à l'occasion de la parution de son livre « La Guérison des 5 Blessures ».

Laisser un commentaire

Fermer le menu