A la Rencontre de Julie Lemaire

A la Rencontre de Julie Lemaire

Une interview avec Julie Lemaire, créatrice de Maman Zen, où elle partage ses solutions et ses conseils pour une vie sereine en famille.

C’est au hasard de Facebook que j’ai fait la connaissance de Julie qui proposait une inscription à un programme pour les jeunes mamans​ et je la remercie vivement d’avoir accepté de répondre à mes questions.

Quel est ton parcours Julie?

Je suis Julie LEMAIRE sophrologue spécialiste de la périnatalité et créatrice du programme « C’est décidé, j’arrête de crier et de stresser » et de « Méditation Maman Zen », la première application de méditation dédiée aux mamans.
Ma mission c’est d’inspirer les mamans fatiguées et stressées à simplifier leur vie pour mettre leur temps et leur énergie sur ce qui compte vraiment et ainsi pouvoir profiter pleinement de la Vie aux côtés de leurs enfants !

Julie Lemaire, créatrice de Maman Zen

Je suis présente sur le web notamment grâce aux « Minutes Maman Zen » et aux chroniques que j’anime occasionnellement pour des grands magazines comme Parole de mamans, Féminin bio ou Neuf mois.
Je suis également auteure du livre « Bébé Zen » aux éditions Marabout et de DVDs sur le massage bébé et le yoga prénatal.
Avant de créer Maman Zen, j’occupais un poste de responsable de projets ressources humaines dans un grand groupe français. Je travaillais sur des thématiques de développement professionnel : mobilité interne, gestion de carrière, formation… J’adorais accompagner les salariés dans leur réflexion autour de leur évolution professionnelle, c’était gratifiant et très confortablement payé.

 A mon retour de congé maternité, mon poste avait « changé de couleur » : on me demandait de travailler sur des projets de réorganisation, d’externalisation, de restructuration, des plans sociaux … je devais laisser ma fille tous les matins à la crèche pour aller mener des projets qui heurtaient mes valeurs profondes. J’ai très vite senti que cette perte de sens allait finir par me rendre malade et j’ai commencé à penser à ma reconversion.

Ce choix c’était pour moi une question de survie et de cohérence … il me paraissait juste inconcevable de laisser ma fille à des inconnus chaque matin pour partir travailler la boule au ventre : cette vie-là n’avais plus aucun sens pour moi.

Qu'est ce qui a été le déclencheur pour toi de créer Maman Zen?

Passionnée de yoga et de méditation depuis des années, j’avais pu mesurer à titre personnel l’efficacité et les bienfaits cumulés de toutes ces techniques notamment pendant ma grossesse et mon accouchement mais aussi dans ma nouvelle vie de Maman fatiguée et parfois stressée. C’est ce que j’ai décidé de transmettre ! L’idée du projet Maman Zen était né ! J’ai commencé par créer mon blog et proposer des ateliers de massage bébé dans le cadre d’un projet associatif. Trois ans plus tard, après le départ en Province des co-fondateurs de l’association, j‘ai saisi l’opportunité de donner plus de sens et de valeurs à mon quotidien professionnel en quittant mon job, en me formant et en créant ma société !

Comment te définirais- tu en tant que Maman ?

Voilà une question bien difficile pour quelqu’un qui lutte contre les étiquettes ! 😀
Je pense que je suis une Maman tout ce qu’il y a de plus « classique » … je pourrais facilement me noyer dans une to-do-list à rallonge, pester contre le temps qui manque en criant des « Dépêche toi ! » à tout bout de champs, être agacée d’avoir à répéter les choses 36 fois, passer mon temps à faire le ménage et tous ces trucs « obligés » en pestant contre l’injustice de la charge mentale féminine mais j’ai choisi une autre voie, celle de la simplicité, de la douceur, du plaisir et je me suis « outillée » pour pouvoir cultiver cet esprit positif au quotidien.

En ce qui me concerne ton programme est arrivé au bon moment dans ma vie et j ai pu me saisir des outils que tu proposais pour sortir de ma situation stressante. Quel a été le déclic dans ta démarche?

Le décès de ma mère m’a permis de prendre conscience très jeune que la vie est fragile et que les choses qui valent vraiment la peine d’avoir peur, de s’inquiéter ou de se prendre la tête sont peu nombreuses mais je n’y arrivais pas, je me sentais toujours victime de quelque chose ou de quelqu’un. J’étais stressée, je courrais partout, je travaillais 70h par semaine, je dormais peu et mal, je fumais jour et nuit (j’étais tellement accro que le besoin de fumer me réveillait la nuit) et je dépensais beaucoup d’énergie et de temps à me plaindre et à voir le mal partout. La vie me paraissait difficile et injuste, j’étais incapable de voir le positif et encore moins de ressentir de la gratitude …

Un jour mon corps, n’a plus répondu : je me suis retrouvée littéralement clouée au lit, le dos complètement bloqué du coccyx aux cervicales. Impossible de me tenir debout, assise ou même allongée sans souffrance. Mon médecin ne trouvait pas ce que j’avais et les traitements ne changeaient rien. C’était un peu la panique à bord !

C’est à ce moment là que j’ai exploré l’ostéopathie : mon diaphragme était bloqué depuis de long mois et mon foie était bourré de toxines à cause des anti-douleurs et des décontractants musculaires que je devais prendre pour atténuer la douleur … En 3 séances, j’éprouvais l’immense chance d’avoir un corps détendu qui fonctionne normalement et j’étais bien déterminée à en prendre soin !

Mon déclic à moi a été cette phrase de la sophrologue avec laquelle je me suis initiée à la méditation et au yoga, elle m’a dit un jour :« Il est beaucoup plus facile d’être malheureux, qu’heureux … ça demande moins de travail mais c’est à chacun de faire un choix pour sa vie »
Cette phrase a été un électrochoc pour moi qui avait tendance à me sentir victime de la vie … j’ai compris ce jour là que j’avais du pouvoir, que je pouvais choisir d’être heureuse et agir pour ça ! Une vraie révélation ! Et le point de départ à tout ce qui a suivi !

Quels sont les outils que tu utilises quand tu es stressée ?

J’ai d’abord bien conscience que le stress peut-être provoqué par des évènements difficiles mais aussi par des évènements heureux (un mariage, une naissance, une promotion, une formation sont des évènements heureux mais stressants) … donc je prends soin de moi ! Je soigne mon sommeil, mon alimentation, j’utilise la méditation et le yoga évidemment mais aussi les fleurs de Bach et les pierres découvertes récemment. Et comme en méditation, je travaille à ramener mon esprit sur ce qui va plutôt que de me laisser entrainer dans la rumination. On a ce pouvoir de choisir la qualité de nos pensées et ça influe sur tout le reste. Gandhi disait : « Vos croyances engendrent vos pensées, vos pensées engendrent vos paroles, vos paroles engendrent vos gestes, vos gestes engendrent vos habitudes, vos habitudes engendrent vos valeurs et vos valeurs engendrent votre destin ». Si je travaille sur mes croyances, sur mes pensées, tout change autour de moi !

C'est quoi la Communauté Maman ZEN ?

La « Communauté Maman Zen » c’est le nom que j’ai donné au groupe Facebook qui réunit les membres de mes programmes de formation. J’ai cette chance assez dingue de côtoyer ces femmes toutes bien différentes mais toutes prêtes à se soutenir, à s’entraider, à s’épauler avec bienveillance et douceur, dans les moments difficiles ! C’est complètement magique ce qui se passe dans ce groupe parfois … Preuve s’il en fallait que les réseaux sociaux ne sont pas que pour les vidéos de chats mignons ou les mauvaises nouvelles ! Là encore tout dépend de ce que que l’on choisit d’en faire.

Quel conseil donnerais tu aux mamans qui commencent un travail de développement personnel qui peut parfois bousculer , et qui sont épuisées par leur nouveau rôle de maman?

Acceptez d’avancer un petit pas après l’autre et écoutez votre intuition (cette petite alarme parfois bien cachée à l’intérieur de nous qui nous faire dire « Je ne le sens pas ! » ou « Pas de doute, c’est fait pour moi ! » c’est la meilleure des guides !).

Quelle est le livre que tu conseillerais ?

interview Julie Lemaire

Mon coup de cœur cette année c’est le livre « Grandir Librement » de Eve Herrmann … c’est un véritable bijou ! Une ode à la parentalité tranquille, sereine, simple et joyeuse. J’aurais rêvé d’écrire ce livre tellement il résonne avec ma façon de voir la vie et l’éducation.
Plus ancien et plus axé développement personnel : « L’art de la Simplicité » de Dominique Loreau. Ce livre a changé ma vision de la vie ! Je m’y replonge souvent quand j’ai besoin de faire le point sur mes essentiels !

interview Julie Lemaire

Un grand merci à Julie pour avoir accepté de répondre à mes questions

Laisser un commentaire

Fermer le menu